L’art, un concept difficile à cerner

 

Qu’est-ce que l’art ? Un questionnement en apparence simple, qui est tout de même resté sans réponse universelle depuis fort longtemps. Bien qu’il ne soit pas particulièrement difficile de s’entendre sur la nature artistique – ou non – d’un objet, il est moins évident de définir l’art en lui-même, sans le rattacher à une œuvre quelconque.

 

Les définitions de l’art

Trop souvent, les définitions de l’art sont peu satisfaisantes. Elles se cantonnent à une forme d’expression artistique, à un courant, ou à l’art d’une période historique donnée. Sculpture, peinture, arts graphiques, danse, musique, poésie, littérature, cinéma, photographie, bande-dessinée, théâtre, jeux-vidéo, images de synthèse, performances, etc. Il n’y a pas, à ce jour de définitions globales qui permettent de ranger ces différentes formes d’expression artistique dans un même cadre.

 

Pourtant, l’absence de définition n’a jamais entravé l’art d’aucune façon. Et pour cause, il n’est pas nécessaire d’avoir de définition pour reconnaître qu’une peinture, qu’une chanson, qu’un film ou qu’une statue sont des formes d’art.

 

Toujours est-il que toutes les définitions, à travers les époques, s’accordent sur un critère fondamental de l’art : l’absence de fonction pratique immédiate. L’art a pour vocation de rechercher, de se rapprocher ou de créer ce qui est « beau ». Et ce, par un effort conscient et délibéré de la part du créateur. Il est donc différent de l’œuvre naturelle qui n’est pas issue d’une volonté consciente, ou de la science qui n’a pas pour vocation l’esthétique.

 

Art et Fonction

Il est virtuellement impossible de traiter de l’art sans s’interroger sur la notion de fonction. Lorsqu’on dit de l’art qu’il n’a pas de fonction immédiate à remplir, cela signifie qu’on fait référence à son apport mélioratif dans les conditions de vies humaines. Une chaise construite dans sa forme la plus basique qui soit, et une chaise ornementée confectionnée par le plus grand artisan du bois ont la même fonction. La différence tient au fait que la chaise ornementée apporte quelque chose de plaisant pour les sens.

 

Précisons donc que si l’on devait donner à l’art une fonction, se serait une fonction purement esthétique, décorative, plaisante pour les sens humains. À ce titre, certaines créations avec des fonctions bien claires, pourraient tout de même comporter des aspects artistiques.

 

Il y a donc un chevauchement entre art et fonction ; en particulier dans le monde moderne où le design cherche toujours à mettre au point les formes les plus utiles et efficientes, mais également celles qui se rapprochent le plus de l’art. Ainsi, même dans le monde de l’industrie ou dans les domaines particulièrement dominés par la science, on retrouve des formes d’expression de la volonté artistique : c’est le cas des voitures de luxe, des smartphones haut-de-gamme, et même de l’architecture.

Retour au sommet